Filtre presse à plateaux

Le filtre presse est conçu pour l’épaississement des boues résiduaires industrielles ou urbaines.
Il permet de séparer un mélange solide-liquide. Le liquide est injecté dans un système constitué de plateaux d’une épaisseur de 20 à 35 mm, recouverts d’une toile et formant des chambres serrées avec une presse : on parle de système de déshydratation mécanique discontinu.

Nos filtres presse FPM, FPAV et FPAC

EMO vous propose trois familles en fonction de la capacité de traitement et du niveau d’automatisation souhaités:

– le filtre presse à débâtissage manuel FPM,
– le filtre presse à débâtissage semi-automatique FPAC et FPAV,
– le filtre presse entièrement automatique sans présence humaine type CRS ou SO.

Fonctionnement d’un filtre presse

Le principe de fonctionnement du filtre presse est d’utiliser de la pression pour faire évacuer les liquides et ainsi d’obtenir plus de matière solide. Les boues préalablement « conditionnées » sont injectées à 15 bars entre les toiles filtrantes. Le conditionnement est réalisé par adjonction de polymère (au niveau de la pompe à boues) ou par adjonction de chaux ou / de chlorure ferrique (par mélange dans un réacteur).

La pression pousse le produit à travers des toiles de filtration qui laisse s’écouler les liquides et retient les solides. Le paquet des plateaux se trouve entre les longerons du châssis. Une extrémité est appuyée au plateau fixe d’alimentation et l’autre au plateau mobile.

Le plateau mobile, poussé par le vérin, serre le paquet des plateaux à la pression nécessaire pour en assurer l’étanchéité pendant la filtration. Les plateaux filtrants sont couverts sur les deux côtés par deux toiles filtrantes jointes par un collier en correspondance du trou d’alimentation de la boue. Le gâteau se forme sur les plateaux du filtre. Le filtrat clair est évacué vers l’intérieur par l’arbre creux.

Toutes les étapes du processus sont effectuées sous pression et la durée de la pressée dépend du type de boue.

Une fois la pressée terminée, le vérin arrête de pousser le plateau mobile et pour laisser place au débâtissage et libérer les gâteaux.

Caractéristiques

Le filtre presse à plateaux se compose d’un châssis à longerons, de plateaux à chambre avec toiles filtrantes, d’un système de serrage du paquet des plateaux, d’un système de débatissage, d’un ensemble pompe à boues et tuyauteries.

Le châssis est conçu de façon à résister sans déformation permanente aux efforts résultants de la fabrication, de l’installation ou du fonctionnement de la machine.

 Je télécharge la fiche produit

Domaines d’application pour votre station d’épuration

Les domaines d’application pour les filtres à plateaux EMO sont vastes : ces équipements sont parfaitement adaptés pour des installations de déshydratation des boues produites par les stations de traitement des eaux usées municipales ou industrielles, tout type confondu (industrie agroalimentaire, industrie chimique et pharmaceutique, industrie pétrolière, métallurgique, textile, etc ….).

Le filtre presse 100% automatisé: aucune intervention humaine !

EMO ne vous fournit pas seulement des équipements électromécaniques mais également des solutions techniques et de process pour faciliter les conditions d’exploitation de l’utilisateur final au quotidien : le système de secouage entièrement automatique installé sur le filtre à plateaux FPAC en est une parfaite illustration.

Vous recherchez une solution pour la déshydratation de vos boues en vue de leur valorisation, EMO peut réaliser des essais de de traitabilité sur vos boues en laboratoire ou sur site sur un pilote de filtre à plateaux, pour définir la filière de traitement et de valorisation la plus adaptée à votre besoin.

Pour plus d’informations sur nos équipements, contactez-nous !